Weekend à Québec et arrivée à Tadoussac

Québec, Canada, Québec ville, vieille ville, lila

Mon séjour à la ferme s’est terminé il y a une semaine. Petit pincement au cœur au moment du départ mais joie de passer à autre chose. Les jardins au pas de l’âne ont été un lieu d’apprentissage extraordinaire. Je n’oublierai jamais mon premier volontariat au Canada.

Après un nouveau covoiturage (2h), un bus (40 min) et une marche (trop longue) dans les rues de Québec j’arrive (enfin !) à mon auberge de jeunesse. Le soir je me balade seule dans la vieille ville. Je vois plusieurs restaurants et bars dans lesquels j’aurais aimé m’attabler mais en solo c’est moins rigolo. Voyager seule ça a du bon, on fait ce que l’on veut quand on veut, c’est la liberté. Il arrive pourtant fréquemment de ressentir un manque. On se dit qu’en étant accompagné(e) on pourrait encore plus en profiter. Finalement je rentre à l’auberge et je m’inscris à la visite guidée du lendemain matin. Le nuit fût bonne si je fais abstraction de mes collègues de chambre qui sont parties à 5h de matin de façon plus ou moins discrète. Durant la visite je rencontre un brésilien en vacances et on décide d’aller voir la chute Montmorency ensemble l’après-midi. On prend le bus pendant 45 min avant de découvrir l’impressionnante cascade. De retour à l’auberge je fais la connaissance de Rebecca (une autre de mes collègues de chambre) qui me convainc d’assister aux spectacles de rue organisés dans la vieille ville tout le weekend. Nous y allons à trois. Je ne m’attendais pas à un tel show, c’est grandiose et… gratuit ! Les décors, les costumes, les comédiens sont fantastiques. On est absorbé dans un univers de rêves. « Tu vas où quand tu dors en marchant« , c’est le nom de cet événement magique !

Le lendemain j’ai rendez-vous avec Claudia, ma « covoitureuse », à midi. Nous sommes 4, dont 2 avec de gros sacs, entassés dans sa petite Yaris. Tout entre, ouf ! A 15h, après avoir pris le traversier pour arriver en Côte Nord je découvre Tadoussac, petit village touristique connu pour l’observation des baleines. Charlotte, la gérante de l’auberge, vient me chercher près du quai. Elle est enceinte et est en train de passer la gérance à Danièle, c’est avec elle que je vais principalement travailler. A mon arrivée à l’auberge je rencontre 2 compatriotes belges qui resteront avec moi pendant 2 semaines. Le travail est très différent de celui de la ferme : 4h par jour réparties entre le service du déjeuner le matin, le ménage des chambres et l’accueil des clients l’après-midi. Le lieu est magnifique. La jolie auberge, qui est en fait un petit hôtel de 6 chambres, est située juste en face de la plage en plein centre du village. La vue sur la baie est imprenable, il parait qu’on peut régulièrement apercevoir des rorquals et des bélugas ! Je sens tout de suite que je vais m’y plaire.

Je reviens très bientôt avec un article sur Tadoussac en attendant je vous laisse avec mes dernières photos de la ferme et celles de mon weekend à Québec.

Stratford

hepx, woofing, ferme, canada, québec
L’arrosage des tomates sous haute surveillance
hepx, woofing, ferme, canada, québec
Petit cours de transplantage avec Hugo
hepx, woofing, ferme, canada, québec
Désherbage express grâce au courageux Kamel

Québec

Québec, Canada, Québec ville,
La vieille ville vue d’en haut
Québec, Canada, Québec ville, chateau Frontenac
Le château Frontenac qui est en fait un hôtel de luxe
Québec, Canada, Québec ville, chutes Montmorency
La chute Montmorency
Québec, Canada, Québec ville, théatre
« Les projections à court terme », l’un des tableaux du spectacle de rue
Québec, Canada, Québec ville, théatre
« Machineries », un autre tableau du spectacle de rue

One comment on “Weekend à Québec et arrivée à Tadoussac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *